Vie pratique

Le marché de la cigarette électronique : c’est le meilleur moment pour les buralistes de le récupérer

La cigarette électronique a été introduite dans l’hexagone il y a de cela quelques années. Cependant, ce n’est que tout récemment que les boutiques dédiées à la cigarette s’intéressent à ce marché. C’est une preuve de plus que la vape commence à se démocratiser. Désormais, pour acheter un matériel de vape, on ne sera plus contraint de trouver une boutique spécialisée pour en acheter. Ce produit à succès s’introduit progressivement chez les buralistes qui vivent mal les réformes sur le tabac. D’autant plus que la vape n’est plus un produit marginalisé par les fumeurs et les cigarettiers aujourd’hui. Tous admettent que c’est un produit qui va changer le secteur du tabagisme. Surtout, qu’il est bien temps pour les buralistes de s’introduire sur ce marché très lucratif.

La vente d’e-cigarette pour les buralistes : au-delà d’un choix, une nécessité

La cigarette électronique, c’est bientôt un marché de 1 milliard d’euros rien qu’en France. Le pays compte aujourd’hui près de deux millions de vapoteurs qui utilisent leur matériel au quotidien. Et chaque année, ils sont près de 500.000 à s’essayer à la vape. En faisant le constat, tout pousse à croire que la vape est LE produit du moment. D’ailleurs, on peut dire que c’est le cas. Le nombre de boutiques spécialisées en cigarette électronique ne cesse lui non plus d’augmenter en nombre. Dans l’hexagone, on en compte près de 4000 à l’heure actuelle. Ainsi, face à cette popularité, il est intéressant pour les buralistes de s’ouvrir à ce secteur. Les bureaux de tabac sont également de très bons endroits pour proposer des dispositifs de vape. De plus, on peut toujours se faire aider en choisissant le bon fournisseur. Un grossiste de cigarette électronique peut nous aider quand on débute.

            Le secteur de la cigarette classique, moins porteur

La vente de cigarette classique représente plus de la moitié du chiffre d’affaires des buralistes. Mais suite à la décision de l’état d’augmenter les taxes sur le tabac, les prix flambent. Ces derniers sont donc contraints de proposer un chiffre assez élevé à leur client. Or, à bientôt 10 euros le prix du paquet, difficile pour les fumeurs d’appréhender cela. C’est pour cette principale raison que les ventes de cigarette classique reculent. Ce qui a d’ailleurs contraint de nombreux buralistes à mettre la clé sous la porte. Toutefois, d’autres choisissent la diversification de leur activité pour pouvoir continuer leur commerce. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on peut voir des bureaux de tabac devenir des snacks. Les tickets de loto font aussi partie des articles courant chez un buraliste. Mais aujourd’hui, ils peuvent choisir la vape. Un marché en plein essor pour les aider à rester dans le vert.

            Une aide du gouvernement pour la diversification d’activité

Suite ces mesures gouvernementales, l’État est conscient de la situation dans laquelle se trouve bons nombre de bureaux de tabac. Donc, pour que ces derniers puissent continuer leur activité, ils sont encouragés à diversifier leur activité. Car c’est un fait que les buralistes ne peuvent plus se contenter de vendre uniquement la cigarette classique. Tickets de loto, kiosque de journaux, café… se diversifier devient une nécessité pour compenser la chute des ventes de tabacs. Et pour ce qui est de la commercialisation d’e-cigarette, l’État propose même des aides financières pour cela. Il suffit au buraliste de choisir un bon grossiste de cigarette électronique pour commencer ce commerce. Un fournisseur ayant un large choix de produit comme ADNS sera d’une très grande aide. Les fumeurs pourront ainsi s’ouvrir à la vape en achetant leur matériel auprès de leur buraliste.

Buraliste, bientôt une transformation généralisée

Pendant un long moment, le métier de buraliste était en danger. Face au recul flagrant des ventes de la cigarette classique, ce commerce est devenu très risqué. En l’espace de 15 ans, ce n’est pas moins de 8000 bureaux de tabac qui ont fermé. Mais grâce à l’arrivée de la cigarette électronique, la profession peut subsister. Quand la vape se commercialise dans les commerces de proximité, elle devient encore plus lucrative. D’ailleurs, ce sont tous les bureaux de tabac qui vont devoir commercialiser ces nouveaux produits afin de pouvoir continuer leur activité. D’autant plus que ces derniers peuvent faire confiance à un grossiste de cigarette électronique pour les aider. En effet, un buraliste n’est pas forcément un professionnel de la vape. Mais bon fournisseur comme ADNS peut donner des conseils sur le choix de matériel e-cig et d’e-liquide. Le buraliste n’a donc plus à craindre de s’y lancer.

Le marché de la cigarette électronique a besoin de revendeurs agréés

Comme la vape est un secteur en pleine croissance, nombreux sont ceux qui s’intéressent à ce commerce. Ce qui explique d’ailleurs le nombre important de fabricants de matériel de vape dans l’hexagone. Et face à ce grand nombre, il devient alors intéressant de devenir revendeur de matériel de vape. D’ailleurs, un buraliste peut même devenir un franchisé s’il le souhaite. Ce qui lui permet de nombreux autres avantages. Mais on peut dire que tout dépend du choix de son fournisseur. Certains marchands de gros comme ADNS peuvent proposer à leur client des matériels en avant-premières que peu d’autres boutiques possèdent. Ce qui ferait une longue avance par rapport à la concurrence. D’où l’importance de bien choisir son grossiste de cigarette électronique.

Buralistes : un métier sécurisé ou à remettre en cause ?

On peut dire que la rentabilité des bureaux de tabac dépend désormais en grande partie du marché de la e-cigarette. Par conséquent, peut-on dire pour autant que le métier n’est plus à risque en ce moment ? La réponse est « oui », si le buraliste choisit bien son fournisseur. La qualité des offres du grossiste de cigarette électronique est primordiale. En proposant des produits authentiques et qualitatifs, ce dernier est en mesure de mieux aider le buraliste. Et avec de bons produits, le commerce de ce dernier ne fera que mieux fonctionner.

Un grossiste en cigarette électronique pour aider les buralistes

Pour conclure, le rôle du grossiste de cigarette électronique est très important pour les buralistes souhaitant se diversifier. Ce dernier pourra approvisionner le buraliste des meilleurs produits liés au tabac dont il dispose. Il est donc important de ne pas se tromper dans son choix de buraliste. Comme nous venons de le dire, la qualité de produit du buraliste dépendra de la qualité de ses offres. De ce fait, on vous recommande les prestations d’ADNS grossiste pour votre diversification d’activité. Profitez de livraisons facilitées et garanties pour vendre tout simplement du matériel de vape dans votre bureau de tabac.

Concernant l'auteur

David