High-Tech

Tout savoir sur les capteurs d’une voiture autonome

Les voitures autonomes sont équipées de capteurs intelligents permettant au conducteur de bénéficier de la conduite assistée. Ceux-ci sont composés de caméras, lasers, radars et capteurs ultrasons, etc. Bien qu’ils soient devenus indispensables, beaucoup ne connaissent pas leur utilité.

Les principaux capteurs de détection

De nombreuses voitures autonomes sont disponibles chez Aramisauto. Elles sont d’ailleurs équipées des principaux capteurs de détection : les caméras, radars et lidars.

Les caméras

Les caméras permettent de détecter des obstacles sur la route. En effet, elles sont dotées de deux objectifs qui filment les mouvements au cours de la conduite. Elles sont capables de prendre 25 clichés la seconde. C’est pourquoi elles arrivent à déceler les éventuels encombres, les feux de signalisation, etc. L’automobiliste peut donc ralentir ou stopper le véhicule à temps et évite ainsi, de faire des accidents.

Lidars et Radars

Les premiers encore appelés télémètres lasers, mesurent les distances entre les objets et la voiture. De ce fait, les éventuelles embûches sont très vite repérées sur la route. Sur un véhicule autonome, le lidar tourne en émettant des ondes. Ce qui entraîne une perception de tout l’environnement autour de l’automobile.

Quant aux radars, ils émettent des ondes radios. Celles-ci permettent d’évaluer la distance entre les obstacles et la voiture. Les capteurs servent également à déceler l’intensité du trafic. L’ordinateur central peut donc stopper le véhicule avant qu’il n’aille à l’encontre de l’objet détecté. Chez Aramisauto, vous trouverez des voitures dotées de telles technologies.

Les capteurs d’assistance, de surveillance et de mesure

Les capteurs servent à assister et à surveiller la conduite. Ils permettent également de mesurer les vitesses et distances parcourues.

La fonction d’assistance et de surveillance

Cette fonction est assurée par les ultrasons et le système anti-franchissement des lignes. La première technologie permet l’émission d’ondes ultrasons. Celles-ci servent notamment à la mesure de la distance entre un objet et la voiture. Mais, à cause de la faible portée de son capteur, les ultrasons sont généralement utilisés dans l’assistance au stationnement. Dès lors, le conducteur pourra se garer correctement sans buter sur des objets.

Quant à la deuxième technologie, elle sert à déceler les lignes blanches sur le sol. De ce fait, l’automobiliste reste bien dans sa zone, et évite de gêner les autres conducteurs. Pour ce faire, le système emploie soit une caméra, soit des capteurs infrarouges pour détecter les variations sur la chaussée.

Les capteurs complémentaires de mesure

Il s’agit de la centrale à inertie et du codeur rotatif. En plus des radars et lidars, ces systèmes calculent la distance entre la voiture et les divers objets en chemin. La centrale à inertie évalue les mouvements de direction, la vitesse, etc. Les capteurs gyromètres définissent la vitesse et la position exacte de l’objet. Alors que les capteurs accéléromètres déterminent les déplacements.

À l’instar du GPS, elle permet un suivi des positionnements et déplacements. À un détail près, elle ne se connecte pas à un satellite. Pour ce qui du codeur rotatif, il effectue les mesures des distances parcourues et vitesses. Dès lors, la voiture autonome utilise les données collectées par le biais de l’ordinateur central. Celui-ci peut se servir des informations pour la géolocalisation et la régulation de la vitesse.

Les failles des capteurs d’une voiture autonome

Les capteurs sont certes primordiaux pour la conduite des véhicules autonomes, mais il faut dire qu’ils ont des limites. En effet, pour une détection des objets et une surveillance efficace, les capteurs doivent être multiples et complémentaires. En fait, chaque capteur pris séparément a des failles qu’il faut corriger. D’où la nécessité de renforcer le nombre de capteurs, afin de prévenir d’éventuels dysfonctionnements.

La diversité de ces appareils permet une meilleure visibilité sur l’environnement de la route. C’est pourquoi, une gamme de caméras, lidars et radars de plus en plus performants sont utilisés par les constructeurs. Cette complémentarité garantie une sécurité optimale à l’intérieur et hors du véhicule.